SCRIPT RSS
Service webmaster RSS Espace membre
Gratuit !
 
 

Configuration assistée du flux rss









à




















Copiez le code (en javascript ) ci-dessous dans votre page HTML
Ou bien copiez le code (en PHP avec la librairie CURL ) ci-dessous dans votre page PHP



Flux RSS presse sécurité routière

Mortalité en hausse : +1,1% sur les douze derniers mois et 15,4% pour le seul mois de juin 2017 par rapport à juin 2016
Ecrit le 24/07 10:35
L'agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) se dote d'un nouveau site web
Ecrit le 20/07 14:37
Les échanges transfrontaliers sur les infractions routières entre la France et la République Tchèque

Les échanges transfrontaliers d'informations sur les infractions routières entre la France et la République Tchèque sont désormais possibles.

Ecrit le 18/07 15:32
2ème édition du concours photos #OnPosePourLaPause

#OnPosePourLaPause

La Sécurité routière et le groupe Sanef incitent à la pause sur la route des vacances

Ecrit le 06/07 15:43
Le permis à points a 25 ans depuis le 1er juillet

Les trois points à retenir :

1) Contrairement à une idée très répandue, près de 8 Français sur 10 ont aujourd'hui leurs 12 points. Seule une minorité d'entre eux, moins de 1 sur 10, ont perdu tout leur capital de points. La politique de prévention par la sanction de la sécurité routière est donc bien adaptée à la conduite de la majorité des Français.

2) En un quart de siècle, le permis à points a contribué, avec d'autres mesures, àdiviser par trois le nombre de morts sur les routes. Ce système incite de façon égalitaire, en particulier grâce aux stages de sensibilisation à la sécurité routière, les conducteurs qui ne respectent pas les règles à modifier leur comportement sur la route pour ne pas perdre leur droit à conduire.

3) Dans l'Union européenne,22 pays sur 27 se sont dotés d'un dispositif de permis à points. Pour la moitié d'entre eux il s'agit d'un capital qui se réduit selon les infractions et pour l'autre d'un ajout de pénalités à partir de zéro avec un plafond. La France milite pour que tous les États membres de l'Union européenne disposent d'un permis à points. Dans l'attente, un « permis à point virtuel » sera mis en place pour les conducteurs de véhicules immatriculés à l'étranger, pour les mettre à égalité avec les autres conducteurs.

Ecrit le 06/07 11:44


 
Design et développement © 2004 R.Mayo